SweatShop ou la dure réalité....

... pour 3 étudiants norvégiens , fans de mode et clients des plus grandes enseignes ,"invités" à passer 10 jours au Cambodge par le journal Aftenposten pour voir l'envers du décor et prendre conscience de la "vraie vie" des travailleurs du textile (1 2 3 4 5 6 7 ).

extrait-de-lemission--sweatshop-deadly-fashion- (1).png

 Eux , comme nous , avaient en tête les conditions de travail difficiles , les usines avec des ouvriers exploités mis en lumière par les effondrements ou les incendies meurtriers ,  mais c'est autre chose que d'y être confronté aussi brutalement :

capture-dcran-2015-01-20-184904-tt-width-604-height-343-bgcolor-000000.png

 Vivre dans une maison minuscule avec un confort plus que sommaire , lever à 5h30 circuler dans des camions bondés de travailleurs , coudre des vêtements à la chaîne durant 12h dans des ateliers sans ventilation avec le bruit incessant des machines à coudre pour 4$ qui suffisent à peine pour nourrir la famille (malgré les revendications de hausse de salaire et "légèrement accordées" mais bien en deça du minimum vital ) : un vêtement de marque H&M ou Mango que ces ouvrières fabriquent représente un an d'économie minimum pour se l'offrir . Et elles n'ont aucune perspective d'avenir autre que l'usine .

capture-dcran-2015-01-20-183222-tt-width-822-height-974-bgcolor-FFFFFF.png

 

 A leur retour , les 3 jeunes ont milité pour une prise de conscience des marques , mais la tâche s'est avérée impossible .... et ils ont repris leur vie d'avant en profitant de leur "nouvelle" notoriété !!!!

Les commentaires sont fermés.